Clannad

clannad-anime-image

Informations

Titre original : クラナド
Titre français : Clannad
Format : Anime (46 épisodes – terminé)
Origine : Visual novel
Genres : Comédie, drame, école, romance, tranche de vie, surnaturel

Staff

Créateur original : Key
Réalisateur : Tatsuya Ishihara
Character-designer : Kazumi Ikeda
Musique : Jun Maeda, Shinji Orito, Magome Togoshi
Studio : Kyoto Animation

Résumé

Tomoya Okazaki est en dernière année de lycée. Vu par les autres comme un délinquant et trouvant ses journées trop monotones, il est lassé de sa vie. Mais un jour, il fait la rencontre de Nagisa Furukawa. Celle-ci espère pouvoir reformer le club de théâtre de l’école, mais manquant de confiance en elle, Tomoya décide de l’aider. Il commencera alors à faire des rêves étranges, et rencontrera des filles assez particulières. La vie de Tomoya en sera bouleversée comme il ne l’aurait jamais imaginé. Mais c’est à travers les moments de joie et de tristesse qu’il tissera des liens profonds avec son entourage…

clannad-anime-gif

Mon avis :

Clannad est un anime que j’ai pas mal apprécié. On a une belle histoire qui malgré les lenteurs vaut le coup d’être suivie. Et puis contrairement à pas mal d’animes du genre, Clannad va au-delà des années de lycée, ce qui permet de voir les personnages principaux devenir adultes et affronter les difficultés de la vie (notamment sur la saison 2). De plus, l’anime met particulièrement bien en avant l’amitié et les liens familiaux, ce qui m’a beaucoup plu. Le côté fantastique avec le monde illusoire est peu développé au départ, mais il permet d’apporter une ambiance particulière à l’anime.

J’ai bien aimé les différents personnages, en particulier Tomoya qui a une évolution intéressante, et Nagisa aussi même si elle est naïve. La plupart des personnages sont assez stéréotypés mais ça ne m’a pas dérangé. On a différents arcs qui permettent de développer chacun d’entre eux, et même si certains arcs étaient un peu longs, ils n’en restaient pas moins émouvants. Certains passages mettent la larme à l’oeil. On a aussi pas mal de passages comiques, notamment grâce au personnage de Sunohara, ou encore les parents de Nagisa qui ont un rôle important dans l’histoire.

L’anime dispose d’une bonne réalisation. Le chara-design est particulier et ne plaît pas forcément à tout le monde, mais il est soigné. J’ai surtout aimé les décors qui dégageaient une ambiance particulière par moments, et les musiques qui sont tout simplement superbes. Elles rendent certains passages vraiment poignants. On a aussi des génériques sympathiques, en particulier l’opening de After Story (saison 2).

Je ne dis pas qu’il s’agit d’un chef d’oeuvre, et je conçois que Clannad possède des points négatifs, en particulier le rythme lent sur certains épisodes. Certains peuvent aussi trouver que des passages sont exagérés, ou sont réticents à l’idée de voir un anime dans ce genre (avec un aspect harem / moe). Mais il s’agit d’un anime qui m’a pas mal ému, et je pense qu’il vaut le coup d’être vu.

Vivement conseillé !

★★★★☆

Publicités
Publié dans Animes | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Fullmetal Alchemist Brotherhood

fullmetal-alchemist-brotherhood-image

Informations

Titre original : 鋼の錬金術師 (Hagane no Renkinjutsushi) Brotherhood
Titre français : Fullmetal Alchemist Brotherhood
Format : Anime (64 épisodes – terminé)
Origine : Manga (27 tomes – terminé)
Genres : Action, aventure, comédie, drame, psychologique, fantastique, thriller

Staff

Créateur original : Hiromu Arakawa
Réalisateur : Yasuhiro Irie
Character-designer : Hiroki Kanno
Musique : Akira Senju
Studio : Bones

Résumé

Dans le pays d’Amestris, où l’alchimie est élevée au rang de science universelle, deux frères, Edward et Alphonse Elric portent un lourd fardeau. Leur père les ayant quittés lorsqu’ils étaient encore petits, et leur mère étant morte d’une maladie, les deux frères ont tenté de la faire revenir grâce à l’alchimie, malgré la loi interdisant la transmutation humaine. Suite à cela, Edward perdit son bras et sa jambe gauches, et Alphonse son corps tout en entier, son âme résidant désormais dans une armure.

Devenu Alchimiste d’Etat, Edward, accompagné de son petit frère, part à la recherche de la pierre philosophale qui leur permettra de retrouver leur corps. Mais dans leur quête, ils découvriront que celle-ci est convoitée par bien des personnes, et surtout, qu’un immense complot se prépare dans leur pays…

fullmetal-alchemist-brotherhood-gif.gif

Mon avis :

Fullmetal Alchemist Brotherhood est la seconde adaptation anime du manga original de Hiromu Arakawa. Et contrairement à la première adaptation, j’ai adoré celle-ci ! Il s’agit de l’un des meilleurs animes que j’ai pu voir.

L’histoire est très bien imaginée et originale. Le thème de l’alchimie et le contexte politique / militaire dans lequel vivent les personnages sont bien développés. On a ainsi une histoire intrigante, pleine de mystère, mais aussi riche en action. Les combats sont très bien réalisés. Il n’y a pas de lenteurs et chaque épisode est super intéressant. On a toujours envie de connaître la suite. A cela s’ajoute l’humour de la série qui est super, et des passages vraiment émouvants.

Les personnages ont tous bien un rôle, et les principaux sont attachants. Le duo Ed et Al marche vraiment bien, même si on est surtout du point de vue de Ed. J’ai aussi beaucoup apprécié les différents personnages qui interviennent comme Roy et Risa, ou encore Ling qui en plus de ses capacités au combat m’a bien fait rire. Du côté des antagonistes on a également des personnages intéressants. Certaines révélations les concernant étaient vraiment bien orchestrées.

Concernant la réalisation, j’ai trouvé le chara-design plaisant, et assez fidèle à celui du manga. Les décors ne sont pas extraordinaires mais il y a bon travail dessus. Du côté des musiques, les pistes collent vraiment bien à l’ambiance et les génériques, en particulier les openings sont dynamiques.

La fin m’a beaucoup plu. Et dans l’ensemble j’ai trouvé l’anime super et très fidèle au manga.

A voir absolument ! Ou à lire.

★★★★★

Publié dans Animes | Tagué , , , , , , , , , | 2 commentaires

A Silent Voice

a-silent-voice-manga-image

Informations

Titre original : 聲の形 (Koe no Katachi)
Titre français : A Silent Voice
Auteur : Yoshitoki Oima
Format : Manga (7 tomes – terminé)
Genres : Drame, psychologique, romance, tranche de vie, école

Existe en anime : Oui (film d’animation)

Résumé

A l’école primaire, Shôko Nishimiya, une petite fille malentendante, intègre sa nouvelle classe. Malgré sa bonne volonté et son envie de se faire des amis, elle se fait constamment persécuter par ses camarades. Mais l’un d’eux, Shôya Ishida, finit par aller trop loin, au point de lui faire abandonner l’école. Après l’intervention du directeur, les amis de Shôya se détournent de lui et se mettent à lui faire subir le même traitement qu’a enduré Shôko.

Les années passent, et Shôya est en dernière année de lycée. Rempli de remords, il souhaite se repentir de ses actes envers Shôko. Il a même décidé d’apprendre le langage des signes pour qu’elle puisse comprendre ce qu’il a à lui dire. Avant de mettre fin à ses jours, il décide donc d’aller voir Shôko. Mais, il était loin de se douter que ces retrouvailles allaient changer sa vie…

a-silent-voice-gif-manga-gif

Mon avis :

J’ai trouvé ce manga particulier par les thèmes qu’il aborde : le harcèlement scolaire et le handicap. J’ai été très vite prise par l’histoire. On s’attache facilement au personnage de Shôko, puis à celui de Shôya petit à petit. Les enfants en primaire peuvent parfois être cruels, mais son évolution était bonne contrairement au personnage de Ueno. Malheureusement il existe toujours des gens comme elle, ce genre de comportement n’est pas anodin au Japon où il y a de nombreux cas de persécutions.

Au fur et à mesure de l’histoire, on se centre plus sur l’amitié, ce qui n’est pas une mauvaise chose, mais en soi on a un groupe assez « étrange », ce que j’ai trouvé un peu dommage. J’aurai bien aimé que le rôle des parents dans l’éducation de leurs enfants soit plus développé aussi, donc ça aurait pu être meilleur selon moi. Et j’ai trouvé la fin quelque peu « ouverte ». Mais ça reste un manga intéressant par les thèmes qu’il aborde, et certains passages difficiles et émouvants, bien que les dessins ne soient pas hyper soignés de mon point de vue.

koe-no-katachi-movie-gif

Le film d’animation est quant à lui plus agréable visuellement. Le chara-design est plaisant et les décors plutôt jolis même s’ils n’ont rien d’extraordinaire en soi. On a aussi des ost sympathiques qui collent bien à l’ambiance. Mais c’est surtout le jeu des doubleurs qui m’a beaucoup plu et qui rendait certaines scènes vraiment poignantes.

En ce qui concerne l’histoire, certains éléments du manga n’y figurent pas ou ont été légèrement modifiés, mais je trouve qu’ils ont gardé l’essentiel. J’ai quand même trouvé ça dommage que les personnages des mères soient moins mises en avant que dans le manga. Malgré ce petit point, je trouve qu’il retranscrit bien l’oeuvre originale. Je pense même avoir une petite préférence pour le film, mais je trouve que les deux supports se valent.

A lire et/ou à voir !

★★★★☆

Publié dans Mangas | Tagué , , , , , , , | 2 commentaires

Boku dake ga Inai Machi

erased-anime-image

Informations

Titre original : 僕だけがいない街 (Boku dake ga Inai Machi)
Titre français : Erased
Format : Anime (12 épisodes – terminé)
Origine : Manga (8 tomes – en cours)
Genres : Mystère, thriller, psychologie, drame, surnaturel

Staff

Créateur original : Kei Sanbe
Réalisateur : Tomohiko Ito
Character-designer : Keigo Sasaki
Musique : Yuki Kajiura
Studio : A1-Pictures

Résumé

En mai 2006, Satoru Fujinuma, un homme de 29 ans peu sociable, est livreur de pizza, en attendant de pouvoir réaliser son rêve de devenir mangaka. Il détient un pouvoir incroyable : lorsqu’une catastrophe est sur le point de se produire, il est projeté quelques minutes dans le passé afin de sauver le plus de vies possibles.

Mais un jour, alors qu’il est accusé d’un meurtre, Satoru est envoyé dix-huit ans an arrière, en 1988. Il va alors se rendre compte que l’assassinat est lié à l’enlèvement et le meurtre d’une de ses camarades de classe, la solitaire et mystérieuse Kayo Hinazuki, lorsqu’il était à l’école primaire. Déterminé à empêcher la mort de Kayo et protéger ceux qui lui sont chers, Satoru pourra-t-il mettre la lumière sur les différents événements ?

erased-anime-gif.gif

Mon avis :

J’hésitais à voir l’anime du fait que je pensais qu’il était « surestimé ». Mais on m’a vivement encouragée à le regarder. Et pour tout vous dire, j’ai été prise dès le premier épisode. J’ai trouvé ça vraiment intéressant. On se doute plus ou moins de l’identité du coupable mais malgré ça il y a toujours du suspens. Il y a également des passages vraiment durs et très émouvants qui m’ont mis la larme à l’oeil. Le pouvoir de Satoru demeure un mystère mais ce n’est pas ce qui est le plus important ici vu qu’on cherche surtout à savoir si Satoru pourra sauver ses proches.

J’ai beaucoup aimé les différents personnages notamment Satoru, sa mère (ce personnage est vraiment admirable, c’est rare les séries qui mettent en avant le rôle des parents), et puis ses camarades de classe avec qui ils faisaient un bon groupe, sans oublier la petite Kayo qui m’a fait beaucoup de peine…

Au niveau de la réalisation j’ai trouvé ça très bien. Le chara-design est particulier mais plutôt soigné. Il n’y a pas de problème concernant l’animation en tout cas. Les décors restent assez basiques dans l’ensemble mais certaines scènes sont vraiment bien travaillées et le rendu est superbe, même si la plupart du temps on a un paysage grisâtre et assez déprimant, qui correspond bien à l’ambiance de la série. Je n’ai pas été vraiment marquée par les musiques (à part la piste « Only I am missing »), même si elles collent bien à l’ambiance. Pareil pour l’ending, mais j’ai trouvé l’opening sympa.

Ce sont surtout l’histoire et les personnages qui m’ont beaucoup plu. J’ai trouvé que les différents événements s’enchaînaient bien, et j’ai particulièrement aimé la mise en scène du dernier épisode.

A voir !

★★★★☆

Publié dans Animes | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Death Note

death-note-manga-image

Informations

Titre original : デスノート
Titre français : Death Note
Auteur : Tsugumi Ôba
Dessinateur : Takeshi Obata
Format : Manga (12 tomes – terminé)
Genres : Thriller psychologique, policier, mystère, fantastique

Existe en anime : Oui (37 épisodes – terminé)

Résumé

Light Yagami est un lycéen de 17 ans très intelligent. Un jour, il trouve un carnet intitulé Death Note, qui a volontairement été abandonné par Ryuk, un dieu de la mort. Light découvre très vite qu’en y écrivant le nom d’une personne, celle-ci meurt, à condition de connaître son visage. Suite à l’apparition de Ryuk, il apprend les différentes fonctions du carnet et, estimant son monde corrompu, Light décide de tuer les criminels, afin d’éradiquer le Mal et de bâtir un monde parfait dont il sera le dieu.

Cependant, les nombreuses morts inexpliquées de criminels à travers tout le Japon et le monde attirent l’attention d’Interpol et du mystérieux L, un détective pouvant résoudre n’importe quelle affaire, mais dont personne ne connaît ni le visage ni le nom. Ainsi, entre Light et L, tous deux persuadés d’agir pour la justice, s’engage un combat acharné pour découvrir en premier l’identité de l’autre…

death-note-manga-gif

Mon avis :

Il s’agit sans doute du meilleur manga dans le genre psychologie qu’il m’a été donné de lire. En effet, l’histoire, qui est vraiment originale, m’a constamment captivée.

Le manga nous invite à se poser des questions : est-il juste d’éliminer des criminels sans les juger ? Ont-ils même le droit d’être jugés en raison de leurs crimes ? Un monde vivant dans la peur est-il meilleur ? La fin justifie-t-elle les moyens ? Car très vite, Light va vouloir se débarrasser de ceux qui veulent l’empêcher d’accomplir son but. Mais du côté de L, tout n’est pas blanc non plus, car celui-ci est également prêt à tout pour arrêter celui qu’on appelle Kira. J’ai beaucoup aimé suivre leurs raisonnements et déductions. C’est toujours très bien trouvé et riche en suspens. Et en plus de cela, on a aussi pas mal d’action !

Concernant les personnages j’ai préféré L à Light, mais l’évolution de celui-ci a été très bien faite. On voit bien que ses idéaux prennent le dessus sur son sens moral. J’ai également apprécié les autres personnages, le père de Light notamment, Matsuda, Aizawa… qui se révèlent être importants, ainsi que d’autres personnages qui apparaissent plus tardivement comme Near et son équipe, ou encore Mello. Je n’ai pas apprécié le personnage de Misa (elle fait un peu tache je trouve) mais elle a son utilité dans l’histoire.

Les dessins du manga sont très soignés, c’est agréable à lire. Mais c’est surtout pour son originalité et son aspect psychologique que je le recommande vivement !

A lire absolument ! Ou à voir, car l’anime est fidèle au manga et dispose d’une très bonne réalisation !

★★★★★

Publié dans Mangas | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Barakamon

barakamon-manga-image

Informations

Titre original : ばらかもん
Titre français : Barakamon
Auteur : Satsuki Yoshino
Format : Manga (14 tomes – en cours)
Genres : Comédie, tranche de vie

Existe en anime : Oui (12 épisodes – terminé)

Résumé

Seishû Handa, étoile montante de la calligraphie japonaise est récompensé pour son travail. Jeune, mais surtout arrogant, il met sa carrière en péril le jour où il frappe un éminent conservateur qui juge ses oeuvres comme étant « formatées et sans saveur ». Il est alors contraint de s’installer sur une petite île, au fin fond de la campagne.

Le jeune citadin, qui espérait au moins pouvoir pratiquer son art dans le calme, ne tarde pas à déchanter : entre les voisins qui débarquent à l’improviste et la bande de gamins qui a choisi son atelier comme terrain de jeu, la partie va s’annoncer compliquée. Farfelus et pleins de vie, les habitants du village, en particulier l’énergique petite Naru, vont chambouler son quotidien…

barakamon-manga-gif

Mon avis :

J’avais découvert ce manga par hasard et je l’ai testé par curiosité, mais je ne pensais pas qu’il me plairait autant ! On a une ambiance très agréable. Le cadre de la campagne me plaît vraiment. Le design des personnages est plus ou moins soigné selon les chapitres, mais ce n’est pas dérangeant vu que chaque chapitre est super drôle ! Je ne me lasse pas de l’humour !

Les personnages sont marrants et attachants, surtout Seishû et la petite Naru. Petits ou grands, chaque villageois, ainsi que d’autres personnages qui apparaissent par la suite, apportent leur lot de gags, mais permettent aussi de mettre en avant les liens familiaux et l’entraide. On voit que Seishû a une belle évolution à travers son séjour à la campagne.

Ce shônen est vraiment sympa à lire et super comique. Barakamon fait parti de mes mangas préférés, et c’est l’un des rares dans le genre « tranche de vie » dont je ne me lasse pas. J’attends chaque nouveau tome avec impatience !!

A lire absolument !

★★★★★

Publié dans Mangas | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Haikyû!!

haikyu-anime-image

Informations

Titre original : ハイキュー!!
Titre français : Haikyû!!
Format : Anime (60 épisodes – terminé)
Origine : Manga (21 tomes – en cours)
Genres : Comédie, sport

Staff

Créateur original : Haruichi Furudate
Réalisateur : Susumu Mitsunaka
Character-designer : Takahiro Kishida
Musique : Yuki Hayashi, Asami Tachibana
Studio : Production I.G

Résumé

Malgré sa petite taille, Shôyô Hinata est un garçon plein d’énergie qui se donne à fond dans le sport qu’il aime : le volley-ball. Son modèle : « Le Petit Géant », le mythique n°10 du lycée Karasuno qui a atteint les sommets des tournois nationaux. C’est d’ailleurs dans ce même lycée que Shôyô s’inscrit, afin de marcher sur les traces de son idole ! Mais arrivé à la section du club de volley, il tombe sur une autre nouvelle recrue : Tobio Kageyama, un joueur aussi arrogant que talentueux. Les deux garçons sont déterminés à faire leur preuves, mais avant cela, ils vont devoir relever le club de volley de Karasuno, déchu de son rang de champion au point d’avoir été baptisé « le corbeau sans ailes »…

haikyu-anime-gif.gif

Mon avis :

J’ai commencé l’anime pour passer le temps et je ne pensais pas que j’apprécierai autant ! Les mangas/animes de type « sport » ne sont pas mes préférés, mais là j’ai trouvé l’histoire sympathique à suivre. L’évolution de l’équipe a été bien faite, et les différents matchs m’ont beaucoup plu.

Les personnages sont super. On notera surtout l’évolution du héros, Shôyo, et de Kageyama. Mais selon les matchs les autres joueurs sont plus ou moins mis en avant. En tout cas on accroche facilement à l’équipe de Karasuno, mais aussi à certains joueurs des équipes rivales. J’apprécie particulièrement le personnage de Oikawa par exemple. En tout cas chacun d’entre eux a sa propre personnalité, et sont tous très drôles. J’aime beaucoup l’humour de la série.

L’anime dispose d’une très bonne réalisation. Le chara-design est plaisant, les parties de volley sont vraiment bien réalisées et dynamiques. C’est agréable à voir, mais surtout très prenant au niveau des matchs. ça en devient même épique parfois ! Je trouve aussi que les musiques collent bien à l’ambiance. Je ne suis pas très fan des génériques par contre…

En tout cas je trouve l’anime frais et divertissant. Et je vous le conseille !

A voir même pour ceux qui n’apprécient pas les séries sur le sport !

★★★★★

Publié dans Animes | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Orange

orange-manga-image

Informations

Titre original : オレンジ
Titre français : Orange
Auteur : Takano Ichigo
Format : Manga (5 tomes – terminé)
Genres : Comédie, romance, drame, science-fiction

Existe en anime : Oui (13 épisodes – terminé)

Résumé

Un jour, Naho Takamiya reçoit une étrange lettre signée de son propre nom. Pensant tout d’abord à une farce, elle n’y prête pas attention. Cependant, elle décide tout de même de la lire et se rend compte que tout ce qui est écrit dans la lettre se réalise sous ses yeux, comme par exemple, l’arrivée d’un nouvel élève : Kakeru Naruse. La mystérieuse lettre est envoyée par la Naho du futur, qui affirme plusieurs fois qu’elle a beaucoup de regrets. Elle veut ainsi pousser la Naho du présent à prendre les bonnes décisions, en particulier concernant Kakeru. Elle lui demande de prendre soin de celui-ci car dix ans plus tard, il n’est plus parmi eux….

orange-manga-gif

Mon avis :

En général je suis peu fan des mangas de type shôjo, mais j’ai trouvé Orange vraiment sympa à lire. Le côté fantastique, surnaturel, est loin d’être développé, mais ce n’est pas le point le plus important de l’histoire. Ici, on suit principalement un groupe d’amis, et plus particulièrement l’héroïne Naho qui n’a qu’un seul objectif : sauver leur ami Kakeru. On retrouve des éléments typiques d’un shôjo, notamment par le cadre scolaire, le côté romance… Mais malgré ça, on a une histoire émouvante, certains passages sont vraiment tristes, et je trouve que ça aborde bien la perte d’un être cher, les regrets.

Les personnages principaux, qui forment un groupe d’amis très uni, sont attachants et m’ont fait bien rire. Naho est certes une héroïne timide et naïve, mais ça reste un personnage sympathique contrairement à d’autres shôjos selon moi. Mais j’ai surtout aimé le personnage de Suwa qui est un ami en or. J’ai également trouvé ça intéressant de voir le point de vue de Kakeru à certains moments de l’histoire.

A part ça, j’ai trouvé que les dessins sont originaux. Visuellement c’est vraiment agréable à lire. Mais c’est surtout pour l’histoire que je vous le conseille. Celle-ci ne se veut pas vraiment réaliste, mais elle fait passer un beau message.

A lire !

★★★★☆

Publié dans Mangas | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Time Riders

times-riders-image

Informations

Titre : Time Riders
Auteur : Alex Scarrow
Format : Roman (9 tomes – terminé)
Editions : Nathan, Pocket Jeunesse
Genres : Science-fiction, action

Résumé

Liam O’Connor auraît dû mourir en mer en 1912. Maddy Carter aurait dû mourir en avion en 2010. Sal Vikram aurait dû mourir dans un incendie en 2026.

Mais à la dernière seconde, sauvés par un homme mystérieux, ils ont échappé à leur destin. Désormais, les trois adolescents vivent en marge de l’Histoire en tant que Time Riders, au service d’une agence dont nul ne connaît l’existence. Leur mission : empêcher que les voyages dans le temps ne modifient le passé… et ne détruisent notre monde.

Volumestimes-riders-volumes

  1. Time Riders
  2. Time Riders : Le jour du prédateur
  3. Time Riders : Code apocalypse
  4. Time Riders : La guerre éternelle
  5. Time Riders : Les flammes de Rome
  6. Time Riders : Les brumes de Londres
  7. Time Riders : Les seigneurs des mers
  8. Time Riders : La prophétie maya
  9. Time Riders : Le piège infini

Mon avis :

Une série de romans qui m’a beaucoup plu, et que je conseille fortement. Malgré le fait que les personnages principaux soient des adolescents, l’ensemble des volumes peut aussi plaire aux adultes. Je la déconseillerai tout de même aux moins de 12 ans en raison de certaines scènes violentes.

On a une intrigue bien ficelée, tout ce qui concerne le voyage dans le temps est bien construit et chaque tome nous propose une époque et des lieux différents avec un enchaînement d’actions et révélations qui nous tiennent en haleine. Il y a pas mal de descriptions mais je trouve qu’elles permettent de vraiment bien visualiser les lieux, les différentes scènes et les personnages. Au départ, après avoir lu le premier tome, je me demandais si j’allais continuer la série, car même si j’avais bien aimé, je me demandais si en 9 tomes, la série serait intéressante tout du long. Et finalement en lisant les tomes suivants, je me suis rendue compte que ça valait vraiment le coup. Je précise également que la série regorge de références qui ne manqueront pas de faire sourire.

Les personnages sont sympathiques, en particulier Liam qui va vivre pas mal de choses, et qui s’avère être assez perdu au départ (ses réactions m’auront d’ailleurs bien fait rire). Mais j’ai aussi bien aimé Maddy et Sal, qui elles aussi vont devoir faire face à plusieurs problèmes. Certains passages sont d’ailleurs assez durs. D’autres personnages apparaissent également au fil des tomes, de façon permanente ou temporaire (je n’en dirai pas plus). Mais ils ont tous bien leur rôle, et même les différents antagonistes étaient intéressants. A travers de ce que vivent  les personnages tout au long de la série, on a une bonne critique de ce qu’a été l’humanité au cours de l’Histoire, et les risques que pourraient engendrer à l’avenir les différents problèmes qui touchent l’actualité : réchauffement climatique, famines, tensions politiques, terrorisme…

Bien qu’on en apprenne plus sur le voyage dans le temps au fur et à mesure, le mystère demeure jusqu’au dernier tome. Mais j’ai trouvé que la série se concluait plutôt bien, et la fin est assez ouverte pour que le lecteur puisse choisir ce qu’il est advenu ou pas.

Mes tomes préférés sont les 5 (Les flammes de Rome), 6 (Les brumes de Londres) et le 8 (La prophétie maya). Mais globalement chaque tome se lit avec plaisir et curiosité, et c’est pour cette raison que je conseille Time Riders.

Vivement conseillé !

★★★★★

Publié dans Romans | Tagué , , | Laisser un commentaire

Angel Beats!

angel-beats-anime-image

Informations

Titre original : エンジェルビーツ
Titre français : Angel Beats!
Format : Anime (13 épisodes + 2 spéciaux – terminé)
Origine : Oeuvre originale
Genres : Action, comédie, drame, surnaturel

Staff

Créateur original : Jun Maeda
Réalisateur : Seiji Kishi
Character-designer : Katsuzo Hirata
Musique : ANANT-GARDE EYES, Jun Maeda
Studio : P.A. Works

Résumé

Amnésique, Otonashi, un jeune lycéen, se réveille dans un lieu qui lui est inconnu. À peine conscient, une jeune fille nommée Yuri lui annonce de but en blanc qu’il est mort et qu’il se trouve dans l’au-delà. Celle-ci se présente comme le leader d’un groupe d’opposants qui tente de défier les Dieux par les armes afin de se venger des souffrances qu’ils ont endurées dans leur vie antérieure. Bien que sceptique au premier abord, Otonashi va découvrir qu’il ne peut mourir dans ce nouveau monde et que le conflit virulent confrontant l’équipe de Yuri à un ange est bel et bien réel. En quête de ses souvenirs, il s’engagera alors dans cette bataille qui paraît sans fin…

angel-beats-anime-gif.gif

Mon avis :

A la base je ne pensais pas qu’il me plairait autant. L’histoire me semblait bizarre mais je l’ai trouvée très intéressante et bien imaginée, et elle nous permet de nous poser des questions.

L’anime est un peu court à mon goût donc on ne connaît pas le passé de la plupart des personnages, mais en même temps on arrive à s’y attacher sans qu’on sache qui ils sont réellement, notamment par le fait qu’on ait pas mal de passages comiques. J’ai beaucoup aimé l’humour de la série. Et on comprend qu’ils sont unis dans un même but. A part ça, on en apprend quand même plus sur les personnages principaux, et d’ailleurs on a droit à pas mal de moments très tristes en ce qui les concerne. J’ai eu plusieurs fois la larme à l’oeil.

Concernant la réalisation, on a un chara-design typique « manga » mais soigné et plaisant, notamment par les couleurs utilisées. L’animation est bonne, j’ai trouvé les quelques combats vraiment bien faits. J’ai beaucoup aimé les décors aussi que j’ai trouvé superbes, sans oublier les beaux jeux de lumière. Du côté des musiques, j’ai surtout aimé « Theme of SSS » et l’opening, mais les autres musiques, dont celles des « Girls Dead Monster » étaient elles aussi sympa.

La fin m’a beaucoup émue, je l’ai trouvée belle (quoiqu’un peu ouverte). Et j’ai bien aimé l’Another Epilogue, ainsi que l’épisode spécial Stairway to Heaven qui m’a fait énormément rire ! Et même si j’aurai bien aimé qu’il soit un peu moins court, je trouve que c’est un anime qui se suffit à lui-même. Je vous conseille absolument, pour moi, il fait parti des meilleurs animes qu’il m’a été donné de voir.

A voir !

★★★★★

Publié dans Animes | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Shingeki no Kyojin

shingeki-no-kyojin-anime-image

Informations

Titre original : 進撃の巨人 (Shingeki no Kyojin)
Titre français : L’Attaque des Titans
Format : Anime (37 épisodes + 5 spéciaux – terminé | saison 3 annoncée pour 2018)
Origine : Manga (22 tomes – en cours)
Genres : Action, drame, mystère, horreur, surnaturel
Pour public averti : Oui (violence)

Staff

Créateur original : Hajime Isayama
Réalisateur : Tetsuro Araki
Character-designer : Kyoji Asano
Musique : Hiroyuki Sawano
Studio : Wit Studio

Résumé

Il y a environ cent ans, des géants appelés « titans » apparurent à la surface de la Terre et commencèrent à détruire l’humanité. Depuis, les hommes qui avaient survécu ont construit une cité-forteresse derrière d’immenses murs afin d’empêcher toute attaque des titans. Bien qu’ils vivaient enfermés, ils ont ainsi retrouvé la joie de vivre.

Mais après cent ans de calme et de tranquillité, un titan dépassant l’un des murs apparaît, et crée en un instant une brèche laissant la voie libre aux autres titans, qui se précipitent dans l’enceinte pour dévorer les humains. Dans ce vent de panique, le jeune Eren est sauvé par un soldat, mais voit sa mère mourir sous ses yeux. Après cet horrible massacre, Eren n’a alors plus qu’une seule idée en tête : éliminer les titans jusqu’au dernier…

shingeki-no-kyojin-anime-gif.gif

Mon avis :

Quand j’ai entendu parler de cet anime, je ne pensais pas le commencer car j’ai vu qu’il était gore. Mais j’étais quand même tentée de le voir, et ce fut un énorme coup de coeur. Je pense que j’ai jamais autant apprécié un anime !

Concernant l’histoire, on entre rapidement dans le vif du sujet. Le premier épisode en particulier est très prenant, choquant et cruel même, et donne envie de voir la suite. Celle-ci s’avère être particulièrement intéressante car on n’a pas de lenteurs et il se passe pas mal de choses à chaque épisode. On les savoure, et en même temps on a absolument envie de connaître la suite. Action, drame, mystère, s’enchaînent bien. L’arc de Trost m’a beaucoup plu, en particulier avec l’épisode 13, mais de manière générale tous les épisodes sont super. J’ai quand même trouvé que la saison 2 était en dessous de la première, pas parce que j’ai lu le manga entre temps car l’anime continue de me surprendre, mais j’ai trouvé ça moins prenant à certains moments, car bien que l’arc soit riche en action et révélations, et mette en avant plusieurs personnages, l’un d’eux l’a peut-être été un peu trop à mon goût. Quoiqu’il en soit, ça reste une série d’excellente qualité.

Concernant les personnages, j’aime beaucoup celui de Eren, notre héros qui ne cesse d’exprimer sa détermination, sa rage et sa motivation à vaincre les titans. C’est un personnage très expressif. Mais en même temps, ce n’est pas toujours lui qui sauve tout le monde. Les autres personnages ne servent pas à rien. Principaux ou secondaires, ils ont tous bien leur rôle ou évoluent au fil de l’histoire, notamment Jean. On a aussi des personnages féminins qui ont leur utilité (contrairement à pas mal d’autres shônens), notamment Mikasa qui est impressionnante, et d’autres personnages masculins dont les capacités ne cessent de nous surprendre, comme Levi, Armin, Erwin et j’en passe…

L’anime m’a également marqué par son chara-design que j’ai trouvé particulier et très soigné, sans oublier les décors qui nous plongent complètement dans l’ambiance d’un monde post-apocalyptique. L’utilisation de la 3D est bonne. L’animation est selon moi impeccable (ou presque mais bon). Sur ce coup on peut féliciter le studio. Concernant les musiques, elles sont superbes et épiques ! Elles collent vraiment bien à l’univers, et apportent un gros plus à l’histoire. Selon moi il s’agit sans doute de l’anime qui possède le meilleur ost. Pour ce qui est des openings j’ai préféré ceux de la première saison, par contre je n’ai pas apprécié l’ending de la saison 2 que j’ai trouvé vraiment nul.

Cet anime pourra peut-être heurter la sensibilité de certains (quelques passages violents et gores, d’autres assez durs émotionnellement parlant) mais je le recommande vivement ! Il fait parti de mes animes préférés !

A voir absolument !  Ou à lire, car malgré des dessins moins soignés dans le manga, l’histoire reste très prenante !

★★★★★

Publié dans Animes | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire