Les adaptations animes : attentes et ressentis


La plupart des animes que nous regardons ne sont pas des œuvres originales mais des adaptations de mangas, romans, ou encore de jeux vidéos. Mais ces adaptations sont-elles toujours à la hauteur du matériel d’origine ? J’ai décidé de faire ci-dessous un petit tour d’horizon sur les adaptations animes que j’attendais vivement, ayant beaucoup apprécié leur source d’origine, mais que j’ai trouvées moins bonnes, parfois même décevantes.

Barakamon

Origine : Manga [Accéder à la fiche] | 12 épisodes | Kinema Citrus

barakamon-animeContrairement à la plupart des personnes qui ont vu l’adaptation anime, j’ai trouvé celle-ci un peu décevante. J’ai d’abord découvert la série via son support original et le manga me fait énormément rire.

L’anime possède des moments comiques, mais je n’ai pas trouvé ça aussi drôle que dans le manga malheureusement. Je ne sais pas si ça venait des musiques de fond, du doublage ou de la mise en scène, mais en tout cas même si certains passages m’ont fait rire, je n’ai pas été marquée par l’humour de l’anime. Ce qui fait que contrairement au manga pour lequel je ne me lasse pas de relire les volumes, je ne suis pas tentée de me faire un revisionnage de l’anime. Cependant, même si je vous recommande absolument le manga, je conseille aux intéressés de regarder l’anime car à part le fait que je ne l’ai pas trouvé hyper drôle, il reste agréable à regarder par sa réalisation. Les décors sont soignés, on a ressent bien l’ambiance de la campagne, le chara-design est sympa, et les caractères des personnages sont plutôt bien retranscrits, notamment pour Naru.

Et donc : l’anime ne vaut pas le manga selon moi, mais ça reste sympa pour passer le temps, et il a de quoi plaire.


Orange

Origine : Manga [Accéder à la fiche] | 13 épisodes | Telecom Animation Film & TMS Entertainment

orange-animeOrange est l’un des rares mangas de type shôjo que j’ai vraiment apprécié. Car bien qu’on y retrouve les éléments typiques du shôjo, on a avant tout une histoire qui permet de bien mettre en avant l’amitié mais surtout la façon de gérer la perte d’un être cher, et les regrets. Est-ce que l’anime a bien sur retranscrire la chose ? Je dirai plutôt oui. L’anime est fidèle au manga dans l’enchaînement des évènements (les différences entre les deux supports sont assez mineures). Les doubleurs ont été bien choisis. Excepté peut-être pour Naho, car bien que Kana Hanazawa soit douée, j’ai trouvé qu’elle avait une voix un peu frêle. Naho est un personnage timide, mais dans le manga elle a quand même l’air plus « vivante ». Mais bon, au fil du visionnage des épisodes, je m’y suis habituée et ce n’est pas ce qui m’a le plus dérangé dans cette adaptation. Je dirai que le point le plus négatif réside dans le chara-design qui n’était pas toujours très soigné, voir vraiment pas agréable par moments (même si ça a sans doute été corrigé dans la version Blu-ray / DVD sortie au Japon). Au vu des dessins du manga, je pense que ça aurait pu, et que ça aurait dû être meilleur. Le visuel d’un anime ne fait pas tout, mais je trouve ça dommage parce qu’à côté les décors (qui sont d’ailleurs bien travaillés) et la musique dégageaient une ambiance particulière.

Donc pour ma part, je trouve que l’anime est une bonne adaptation du manga, même si elle aurait pu être meilleure.


Tales of Zestiria the X

Source : Jeu vidéo | 26 épisodes | ufotable

tales-of-zestiria-the-x-animeLà par contre, ça va être assez violent car je n’ai absolument pas aimé l’adaptation anime du jeu Tales of Zestiria. Le jeu est vraiment super. L’histoire est globalement classique et peu originale, mais on a un très bon enchaînement d’événements et combats intéressants, des thèmes variés (politique, guerre, religion, coexistence…) et un groupe de personnages vraiment sympathiques. Mais le studio ufotable a préféré faire les choses différemment.

Visuellement je n’ai pas grand chose à redire. Il y a un très bon travail sur l’animation, les décors, le chara-design (bien que plus simple que sur les cinématiques animées du jeu), même si la CGI est parfois pas top. ça reste agréable à regarder même si je trouve que Katsugeki/Touken Ranbu du même studio est plus réussi visuellement, et même plus intéressant alors que son histoire n’a rien de vraiment recherché. En tout cas, en ce qui concerne Tales of Zestiria the X, bien que la première partie de l’anime soit plutôt proche du jeu, il met quand même beaucoup trop en avant le personnage d’Alisha. Résultat, on perd un temps fou à voir ce qui se passe de son côté, tandis que les véritables héros de l’histoire, Sorey et les seraphins, sont relégués au rang de simple spectateurs. Ça a beau être visuellement joli, ça manquait d’action et de développement, on a pas mal de passages inutiles, et tout ça pourquoi ? Pour faire plaisir aux fans japonais qui ont été frustrés de voir que dans le jeu, la princesse d’Hyland ne rejoignait pas le groupe de façon permanente.

J’avais un petit espoir pour la seconde partie de l’anime, étant donné que dans le jeu l’histoire devient encore plus intéressante à partir du moment où le groupe arrive à Rolance, mais l’anime s’est encore plus éloigné du scénario de base. L’idée de mettre Rose en avant n’était pas mauvaise en soi, mais les scénaristes ont changé certains points de son background, mais surtout sa façon d’être, ce que je n’ai pas du tout apprécié. Sans oublier que Sorey et les séraphins continuent de rester dans l’ombre, excepté sur la fin où tout le monde se bat. Mais comme le reste de la série, on continue de nous balancer des éléments incohérents et l’anime se termine sur du fan service inutile.

Bref, vous l’aurez compris, j’ai trouvé l’adaptation anime vraiment mauvaise, et je ne la recommande absolument pas.


Violet Evergarden

Source : Roman [Accéder à la fiche] | 13 épisodes | Kyoto Animation

violet-evergarden-animeJ’ai beaucoup apprécié le roman de Violet Evergarden. J’ai bien aimé suivre le personnage de Violet malgré le fait que ce ne soit pas un personnage auquel on puisse s’identifier. Ses interactions avec les autres personnages sont vraiment intéressantes puisqu’ils permettent de bien mettre les liens familiaux en avant. Sans oublier que le fait que Violet eut été une arme de guerre permettait d’avoir des passages consacrés à la guerre que j’ai trouvés vraiment bien décrits.

Est-ce que l’anime est à la hauteur du roman pour le moment ? Oui et non. Je dirai oui pour la réalisation des décors et les musiques qui correspondent plutôt bien à l’ambiance de la série. Le chara-design est plaisant, même si on reste dans un style propre au studio. Côté scénario, je trouve ça dommage que l’anime ait pris une autre direction puisqu’on commence par nous présenter les débuts de Violet en tant qu’Auto Memories Doll et qu’on nous introduit des personnages qui n’apparaissent pas dans le manga (Erica et Iris entre autres). On insiste beaucoup sur son évolution, ce que je trouve vraiment bien, mais malheureusement pas mal d’éléments concernant son background, ou encore la complexité de certains personnages ne sont pas mis en valeur. L’anime est également moins riche en action et moins violent sur les scènes de guerre que le roman, ce qui est dommage d’ailleurs.

Je trouve ça dommage qu’on ait pas eu une adaptation fidèle au roman, et certains épisodes m’ont déçu, mais les changements qu’on a eus sont cohérent avec la direction qu’à pris l’anime, contrairement à Tales of Zestiria the X par exemple. Donc malgré mon avis un peu mitigé, notamment sur les premiers épisodes sortis, je pense que l’anime a de quoi plaire, notamment par les émotions qu’il fait passer.

_

Sur les quatre exemples que j’ai cités, j’ai donc préféré l’œuvre d’origine. Et le plus souvent c’est ainsi, lorsqu’on connaît l’oeuvre originale et qu’elle nous plaît, on a des attentes vis-à-vis de son adaptation et on s’en retrouve déçu quand l’anime n’est pas à la hauteur de nos espérances.

Mais il y a d’autres séries pour lesquelles j’apprécie tout autant les adaptations animes que l’oeuvre d’origine, parfois plus. A titre d’exemple, je préfère les adaptations animes de Donten ni Warau, Fullmetal Alchemist Brotherhood et Shingeki no Kyojin, même si les mangas dont ils sont adaptés sont très bons, ou encore l’adaptation en film d’animation du manga Koe no Katachi alors que j’avais d’abord lu le manga. J’ai aussi beaucoup apprécié les adaptations animes de Death Note (très fidèle au manga) et de Gekkan Shôjo Nozaki-kun (bien que courte). Pour les curieux, je vous invite à consulter les fiches (Animes ou Mangas), si vous souhaitez connaître mon avis dessus.

_

Et vous ? Quelles sont les adaptations d’animes que vous attendiez après avoir connu l’oeuvre d’origine ?

Ont-elles été / sont-elles à la hauteur de vos attentes ? 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s