Bilan 2018


Cette année le bilan sera établi au fur à mesure, et mis à jour à chaque fin de saison.

Animes :

– Hiver –

J’ai commencé l’année par un revisionnage des deux films recap de la saison 1 de Shingeki no Kyojin et de la saison 2. Faut dire que j’aime tellement cet anime que je me lasse pas de revoir les épisodes. Mais j’ai enchaîné sur deux abandons : Grancrest Senki et Kokkoku. Les deux ne me tentaient pas des masses mais je me suis dit que le premier pourrait être pas mal pour son côté action / aventure (même si c’est A1-Pictures aux commandes et que je ne suis vraiment pas une fan du studio), et le second pour son côté thriller / mystère. Mais je n’ai pas du tout accroché, ce qui fait qu’après avoir vu le premier épisode de ces animes, j’en ai abandonné le visionnage.

Violet Evergarden (fiche) : J’avais pas mal d’appréhension étant donné que j’ai lu le roman d’abord et j’ai été déçu du début de l’anime qui n’était que du HS, j’ai eu du mal à apprécié les différentes histoires, excepté l’épisode 3. Mais heureusement qu’ils ont fini par adapter des chapitres du roman, notamment à partir de l’épisode 6. Malgré les changements concernant la trame générale de l’histoire et qui m’ont parfois déçu, je trouve que l’anime s’en sort plutôt bien, il m’a d’ailleurs ému sur plusieurs épisodes et j’ai trouvé qu’il se finissait bien. J’ai hâte d’en savoir plus sur le nouveau projet qui a été annoncé.

bilan-2018-anime-sympa.gif

Violet Evergarden – Un slice of life poétique et ponctué d’action

Card Captor Sakura Clear Card-hen : De base je n’envisageais pas de regarder cette série qui fait suite à la toute première que j’avais vu lorsque j’étais en primaire. Mais je me suis quand même laissée tenter. Au début ça m’a rendue nostalgique même si on sent le changement, notamment par la réalisation bien que celle-ci soit soignée. Je trouvais ça sympa de retrouver les personnages, mais au fur et à mesure ça a fini par m’ennuyer, j’en ai marre de cette ambiance « bisounours ». Sakura et Shaolan ont perdu en caractère et leur romance, bien que douce, est assez niaise, et le reste du cast est inutile. J’ai donc décidé d’abandonner la série après l’épisode 10 et je doute de la reprendre.

_– Printemps – << Mise à jour

J’ai abandonné l’idée de voir Steins;Gate0 même si j’avais bien aimé la série d’origine. J’ai du mal avec les suites qui sortent des années plus tard. Et j’ai abandonné Butlers: Chitose Momotose Monogatari après avoir vu le premier épisode. La réalisation est globalement soignée mais je n’ai pas réussi à accrocher aux personnages et l’aspect « otome game », ça m’a plus ennuyé qu’autre chose… Cette saison je regarde donc :

Tada-kun wa Koi wo Shinai : Au premier abord ça avait l’air d’être une comédie romantique sympa, surtout qu’on y retrouve une grande partie du staff de l’anime de Gekkan Shôjo Nozaki-kun. Je m’attendais à ce qu’on ait une romance clichée, mais ce qui me dérange le plus c’est qu’autour de ça on n’a pas grand chose d’intéressant, et parmi le groupe des personnages, seuls Tada, Teresa et Ijuin me plaisent. L’humour n’est pas mauvais, mais ce n’est pas hilarant non plus. C’est l’anime qui m’a le moins plu cette saison.

Wotaku ni Koi wa Muzukashii, l’adaptation du manga du même nom que j’ai commencé et dont l’humour et les personnages me plaisent bien pour le moment. Je ne suis pas fan de la voix qu’ils ont choisi pour Narumi ni même de la réalisation (ce n’est pas toujours soigné au niveau du chara-design). ça aurait pu être meilleur, mais ça reste drôle et sympa à regarder.

Ginga Eiyuu Densetsu – Die Neue These – Kaikou : Il s’agit d’une nouvelle adaptation du roman de Yoshiki Tanaka (l’auteur d’Arslan Senki), par le studio Production I.G. Je n’étais pas sûre de le regarder dès sa sortie mais l’opening composé par Sawano m’a attirée (lol) et j’ai été prise dès le premier épisode. C’est vraiment intéressant, tant sur l’histoire par son aspect politique / militaire) que du côté des personnages, et puis visuellement c’est beau à voir. Je le conseille !

Captain Tsubasa (2018) : Que de nostalgie ce remake d’Olive et Tom ! Je regardais les épisodes de la première version quand j’étais en primaire – collège et je ne pensais pas que des années après j’apprécierai toujours autant ! Même si je connais l’issue des match, je trouve ça très sympa à suivre et très prenant, surtout qu’on a une très bonne réalisation derrière ! C’est sans doute le meilleur anime de la saison !

A part ça j’ai surtout hâte d’être en été pour les saisons 3 de Free! et de Shingeki no Kyojin dont la diffusion débutera le 22 juillet. Wit Studio nous a encore offert une bande-annonce géniale !

_

■ Films d’animation :

– Hiver –

Godzilla: Kaijjuu Wakusei : Il s’agit du premier film de la franchise Godzilla a être entièrement réalisé uniquement à partir d’images de synthèse, et le premier de la franchise que je vois. Jusque là je ne m’y étais jamais vraiment intéressée même si je connaissais l’histoire dans ses grandes lignes. Mais depuis Ajin et BLAME! je m’intéresse aux productions du studio Polygon Pictures car j’apprécie leur CGI. Ce film-ci était plutôt pas mal même si l’histoire est peu développée (une suite est prévue), on avait pas mal d’action et une bonne réalisation.

Hibike! Euphonium the Movie: Il s’agit du film récapitulatif de la saison 1 de l’anime. Et pour être honnête, je ne l’ai pas apprécié. Certes il s’agit d’un recap, mais j’ai trouvé les transitions assez mal faites, surtout que le film passe très rapidement sur le début de la saison et se centre plus sur les passages qui m’ont le moins le plu, autrement dit la seconde moitié de la saison 1 qui insiste plus sur le personnage de Reina. Déjà que je ne l’appréciais pas, mais là ça m’a juste rappelé qu’elle est insupportable. Les performances musicales sont plus longues, visuellement rien à redire, mais je me suis vraiment ennuyée en le regardant.

Free! Timeless Medley (Kizuna et Yakusoku) (ficheIl s’agit de deux films récapitulatifs de la saison 2 de l’anime, et contenant des scènes bonus. Comme la plupart des films recap que j’ai pu voir, on a des changements au niveau des ost sur certaines scènes, ce que je trouve un peu dommage parce que du coup le rendu est meilleur sur l’anime (c’est sûrement fait exprès mais bon). Mais l’avantage de ces films c’est que le premier est du point de vue de l’équipe de Haruka, et le second du point de vue de l’équipe de Rin, on n’a pas de répétition, les deux films se complètent bien, et possèdent en plus des scènes bonus sur l’enfance des personnages. Bien entendu il vaut mieux avoir vu les deux saisons d’abord, mais aussi le film High Speed: Free! Starting Days. En tout cas je suis contente d’avoir pu les voir avant le début de la saison 3 cet été !

bilan-2018-films-free.gif

Free! Timeless Medley – Une bonne mise en bouche avant la saison 3 !

– Printemps – << Mise à jour

Free! Take Your Marks : Un film composé de 4 histoires qui se déroulent après les événements de la saison 2 de l’anime. On y suit les personnages principaux : Haruka, Makoto et Rin qui se préparent à leur nouvelle vie étant donné qu’ils ont terminé le lycée, et Nagisa, Rei et Gou qui réfléchissent au moyen d’attirer de nouveaux membres pour le club de natation. J’ai adoré ce film, il m’a beaucoup fait rire, j’ai apprécié voir les personnages dans un cadre plus détendu que celui des compétitions. On a une ambiance très sympathique et rafraîchissante qui m’a donné encore plus hâte de voir la saison 3 !

KADO: Beyond Information : Il s’agit du film récapitulatif de l’anime de Seikaisuru Kado (composé de 12 épisodes et sorti l’année dernière). Le film reprend donc les événements de l’anime, excepté sur la fin où les éléments qui avaient gâché la série ont été zappés. Ce qui est une bonne chose. Le film a pratiquement effacé la déception que j’avais eue sur l’anime à cause des derniers épisodes, même si je trouve qu’au vu des idées abordées, il y avait encore matière à faire mieux. A part ça, c’était un plaisir de retrouver le personnage de ZaShunina, revoir les superbes décors et de réentendre l’ost que j’avais particulièrement apprécié. Je le conseille à ceux qui comme moi avaient été déçus de la fin de l’anime, et aussi à ceux qui étaient intéressées par l’anime mais qui hésitaient à le voir du fait des avis négatifs.

Excepté ces films, j’ai eu l’occasion de voir au cinéma Le Labyrinthe 3 : Le remède mortel que j’ai trouvé super et qui concluait bien la trilogie selon moi. C’était vraiment riche en action et en émotions, et globalement j’ai largement préféré les films aux livres. Black Panther était également un film génial, vraiment excellent. J’ai adoré à tous les niveaux : histoire, personnages, décors, musiques, scènes d’action. Bref, il s’agit de l’un de mes Marvel préférés !

_

■ Mangas :

– Hiver –

Pas mal de nouvelles lectures sur ce début d’année qui s’ajoutent à mes lectures déjà en cours. Dans l’ensemble, je n’en ai pas eu de mauvaises, ce qui est plutôt cool.

bilan-2018-mangas

Hidamari ga Kikoeru (fiche) : Il s’agit du premier manga que j’ai lu cette année. J’en avais déjà entendu parler, et il m’intéressait du fait qu’il aborde le thème du handicap, mais étant donné qu’il est de type yaoi, j’avais peur de me lancer dedans. Au final je ne le regrette pas car il n’y a rien de choquant à ce niveau-là, au contraire la romance reste très soft. J’ai bien aimé l’histoire, les deux personnages principaux et leur évolution. Et après la lecture des deux tomes sortis ici, j’en ai même commencé la lecture du troisième tome sorti uniquement au Japon pour le moment.

Wotaku ni Koi wa Muzukashii : Une comédie que j’ai voulu commencer après avoir su qu’il y avait une adaptation anime prévue pour avril et que le manga sortirait en France. De façon générale ce n’est pas un genre que j’affectionne étant donné que je finis souvent par m’en lasser (excepté pour Barakamon et Gekkan Shôjo Nozaki-kun) mais j’ai bien apprécié lire ce manga. Les personnages, qui sont à fond dans leur passion et un peu déjantés sur les bords, font qu’on a pas mal de situations (même romantiques) comiques. C’est très sympa pour se détendre.

Hotarubi no Mori e : Il s’agit d’un one-shot de Yuki Midorikawa qui comporte plusieurs histoires, dont Hotarubi no Mori e qui a été adapté en un film d’animation. J’avais bien aimé ce film, il était très sympatique à voir, notamment pour son ambiance et pour son histoire que j’ai trouvée belle et émouvante. Et j’avais envie de lire le manga dont il était adapté. Mais finalement, le one-shot m’aura peu marqué, voire pas du tout. Les différentes histoires sont bien trop courtes pour qu’on puisse s’attacher aux personnages, ça manque de développement, et j’ai trouvé les dessins peu agréables malheureusement.

Taiyou no Uta : Un autre one-shot que j’ai lu dans le cadre du challenge Manga Suki pour le thème de février (une romance tragique). On a des dessins plutôt anciens et dans un style très shôjo, une romance pas vraiment recherchée et des personnages peu développés du fait que le manga soit court, mais il s’agissait d’une lecture plutôt plaisante. J’ai eu de la peine pour l’héroine et son entourage car ce qu’elle vit au quotidien n’est pas facile. La fin est à la fois triste et belle, et fait passer un beau message. J’ai également vu le drama qui l’adapte et qui est plus développé en ce qui concerne l’histoire et les personnages. Il m’a beaucoup ému. (Avis détaillé)

Orange – futurs (fiche) : Il s’agit là du sixième tome de la série et qui fait office de suite. Ce tome présente le point de vue du personnage de Suwa, que j’apprécie énormément et qui m’a fait beaucoup de peine. J’hésitais à me l’acheter car je trouvais que la série se concluait bien en 5 tomes, mais finalement je ne regrette pas car j’ai bien aimé celui-ci, même si c’était plutôt un bonus qu’une réelle suite.

Lyla et la bête qui voulait mourir : Un manga qui ne m’intéressait de base mais pour lequel j’ai pu lire le premier tome gagné lors d’un concours organisé par Ki-oon. J’ai eu du mal à accrocher au départ car le début est trop rapide et je trouve les dessins un peu fouillis, pas hyper soignés, mais passé le milieu du tome on commence à s’attacher aux deux personnages principaux qui forment un duo atypique mais vraiment intéressant, sans compter qu’il y a des passages qui m’ont mis la larme à l’oeil. Ça m’a donné envie de suivre leur péripéties et leur évolution.

L’Atelier des Sorciers (fiche) : Il s’agit là d’une relecture étant donné que j’avais découvert la série avant sa sortie en France. Je suis vraiment contente que le manga ait été licencié car j’ai rarement autant attendu la sortie d’un manga. De plus, le tome 1 dispose d’une édition collector avec une très belle jaquette et d’un super artbook. Ne passez surtout pas à côté de ce manga génial ! Vivement la sortie du tome 2 !!

L’Enfant et le Maudit (fiche) : Série vivement conseillée par Angel (que je remercie !!) et pour laquelle j’ai pu acheter le tome 1 lors du Salon du Livre. Un tome qui m’a beaucoup plu par l’aspect mystère et fantastique de l’histoire, l’ambiance particulière, un duo attachant, et des dessins vraiment atypiques mais de qualité ! Bref, une très belle découverte. Surtout qu’au fil des tomes la série continue de surprendre !

bilan-2018-salon-du-livre

A l’occasion du Salon du Livre 2018, Kamome Shirahama et Nagabe, les auteurs de L’Atelier des Sorciers et de L’Enfant et le Maudit respectivement, ont fait l’honneur de venir à Paris pour des séances de dédicaces. J’ai eu la chance d’avoir eu un accès VIP pour la dédicace de Kamome Shirahama, fait sur un shikishi imprimé au format A4 (au milieu sur la photo en haut à droite). Le volume 1 en édition normale était également offert (même si j’avais déjà l’édition collector). J’en ai aussi profité pour m’acheter le portfolio exclusivement en vente lors du salon (photo en haut à droite). J’ai également pu avoir une dédicace de Nagabe sur le tome 1 de L’Enfant et le Maudit que j’avais acheté et lu plus tôt dans la journée (photos en bas). C’étaient mes premières dédicaces et j’en suis vraiment contente. Les deux auteurs sont très sympathiques et souriants. Un grand merci à eux, et aux éditions Pika et Komikku pour avoir rendu ça possible !

– Printemps – << Mise à jour

Je continue côté lectures de mangas avec :

bilan-2018-mangas-printemps

Yûkoku no Moriarty : Que j’ai découvert en apprenant sa sortie prochaine en France (sous le titre Moriarty) et que j’apprécie pour son cadre (l’Angleterre victorienne), ses personnages aux caractères variés (plus particulièrement William, Sherlock et Watson) et les différentes enquêtes dans lesquelles ils sont embarqués. Celles-ci abordent des thèmes intéressants comme la corruption, l’espionnage, la guerre et donc les problèmes qui touchaient la société de l’époque, bien que ce soit parfois sombre et violent. Les dessins sont quant à eux très soignés, tant sur les personnages que sur les décors, ce qui rend la lecture très agréable.

Yakusoku no Neverland : Sorti tout récemment en France sous le titre The Promised Neverland mais que j’avais découvert grâce à Sayu (merci !). J’aime bien le trio Emma, Norman et Ray, et je trouve l’histoire intéressante mais j’ai eu du mal sur le début (deux premiers tomes) car je ne trouvais pas ça assez prenant au niveau psychologie et raisonnement (et je ne suis pas très fan des dessins non plus). Cependant, en avançant dans ma lecture, je trouve que ça devient meilleur et les différents événements m’intriguent pas mal… (Avis détaillé)

Eclat(s) d’âme : Que j’ai commencé au vu des nombreux avis positif sur le tome 1 et pour les thèmes qu’il aborde. Ceux-ci sont vraiment intéressants, je pense que le manga présente assez bien les différents problèmes qui peuvent toucher la communauté LGBT. Malheureusement je n’ai pas vraiment apprécié les différentes représentations des émotions des personnages. C’était joli, mais pas vraiment utile de mon point de vue. Je n’ai pas accroché aux personnages non plus (excepté Daichi), surtout qu’on n’apprend pas grand chose sur eux à part les problèmes auxquels ils doivent faire face. Et concernant le héros et l’hôte, ce n’est que sur la fin que j’ai commencé à les apprécier. Bref, il s’agit d’un manga intéressant par ses thèmes, mais qui malheureusement ne m’aura pas marqué. Surtout que la fin est assez expéditive.

Kimi ni Nare (Become You) : Il s’agit du tout nouveau manga d’Ichigo Takano, dont l’histoire s’inspire de la chanson « Kimi ni Nare » de Kobukuro qui avait chanté la musique de l’ending de l’adaptation anime d’Orange. J’ai bien aimé le premier chapitre. Les personnages m’ont l’air sympathiques, j’ai tout de suite accroché au héros surtout, et j’ai bien aimé l’humour qu’il y avait sur ce chapitre, mais également le côté plus sérieux qu’on a au travers des messages que fait passer l’auteure. J’espère que la suite sera tout aussi intéressante !

Excepté ces nouvelles lectures qui se sont ajoutées à celles que j’avais déjà en cours, j’ai terminé de lire Donten ni Warau Gaiden. J’avais bien aimé la fin de la série, mais ce spin-off permet d’aller un peu plus loin concernant certains éléments et de développer les personnages secondaires. En plus de cela il était riche en action ! J’espère que les trois films d’animation qui en adaptent l’histoire me plairont également.

_

Romans : << Mise à jour

bilan-2018-romans

Le trésor Blackthorn (fiche) : Après avoir le tome 1 l’année dernière, j’attendais vivement la sortie du tome 2 en édition de poche et j’ai autant adoré que le premier. J’ai beaucoup aimé retrouver le duo formé par Christopher et Tom, l’affaire dans laquelle ils se retrouvent, et l’aspect mystère de la série ! J’ai hâte pour la sortie des tomes suivants !

Six of Crows : J’avais commencé à lire le tome 1 l’année dernière mais j’avais du mettre ma lecture en pause par manque de temps. Et je n’ai pu la reprendre que récemment. J’ai bien aimé ce tome. L’histoire et les personnages sont intéressants, notamment par leur background. Pas un coup de coeur, mais une lecture sympathique, avec une fin en suspens qui m’a donné envie de lire le second tome.

Publicités

4 commentaires pour Bilan 2018

  1. Angel402 dit :

    Violet Evergarden ne me faisait pas plus envie que ça au début mais à force de voir tout le monde en parler j’ai très envie de le voir ! J’attends juste qu’il soit fini.

    Comme toi, Suwa est une personnage que j’adore, et je préfèrerais que l’héroine tombe amoureuse de lui plutôt que de Kakeru haha (oui je l’ai pas énormément apprécié), en tout cas je suis contente que ce tome a été centré sur Suwa, c’était très agréable à lire bien que ça été triste ^^

    Lyla et la bête qui voulait mourir, comme je te l’avais dit je n’ai pas accroché aux dessins, pourtant ce n’est pas quelque chose qui me bloque habituellement, mais la il y a avait certaines scènes que j’avais du mal à comprendre tant les dessins étaient brouillon. Je ne sais pas si un jour je me prendrai ce manga.

    L’Atelier des Sorciers, je ne l’ai pas encore lu haha (enfin à part le chapitre 1 que j’avais pu lire avant mon achat), faut vraiment que je m’y mette mais j’ai tellement à lire xD En tout cas, je ne regrette pas de l’avoir acheté rien que pour l’artbook, pourtant c’est pas le genre de chose dans lequel je souhaite mettre de l’argent mais je ne peux nier qu’il est magnifique !

    Je suis contente de savoir que tu as aimé L’Enfant et le Maudit, tu ne vas pas être déçue de la suite, l’histoire devient de plus en plus prenante, surtout qu’il y a tellement de mystère qui entourent les personnages ! Tu as eu de la chance d’avoir une dédicace de Nagabe, je n’aurais pas dit non ! :O

    En tout cas chouette bilan, j’aime beaucoup ce genre d’articles 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Pour Violet Evergarden j’ai très sceptique sur le début mais finalement je trouve que c’est quand même un anime qui sort du lot et qui mérite d’être vu, donc j’espère qu’il te plaira.

      Je n’ai rien contre Kakeru et puis j’aime bien aimé sa relation avec Naho, mais pareil j’aurai préféré qu’elle finisse avec Suwa. Ce tome 6 était vraiment trop triste même si j’ai bien aimé le fait qu’il soit centré sur lui.

      Pour Lyla et la bête qui voulait mourir je peux te comprendre. Moi ça me gêne pas mal quand les dessins sont fouillis, mais bon j’ai finalement bien aimé la seconde partie du tome 1. En tout cas si je me prends la suite je t’en donnerai des nouvelles.

      Je suis contente que tu aies acheté l’édition collector du tome de L’Atelier des Sorciers, et que l’artbook te plaise. J’espère qu’il en sera tout autant de la série !!

      Pour L’Enfant et le Maudit je compte m’acheter les tomes suivants, c’est vraiment très particulier comme manga et l’aspect mystère me plaît bien. Oui c’est sûr ! Mais je pense qu’il y a moyen qu’il revienne et tu auras peut-être l’occasion de le voir !

      Merci d’être passée commenter ce bilan, je suis contente que ça te plaise. =)

      J'aime

      • Angel402 dit :

        A vrai dire, si je n’ai pas tant que ça apprécié Kakeru, c’est parce que je l’ai trouvé assez égoiste, il s’avait ce que c’était de souffrir pourtant il ne pouvait s’empêcher de faire du mal à l’héroine, et cela m’a passablement énervé.

        Ok, j’ai hâte de connaitre ton avis sur Lyla et la bête qui voulait mourir, car l’histoire avait l’air intéressante malgré tout.

        Aimé par 1 personne

        • C’est tout à fait vrai. Après je lui en ai pas voulu parce qu’en même temps je trouvais que ses amis le prenaient trop avec des pincettes alors qu’il y a des personnes qui ont connu pire dans la vie.

          Oui, faudra voir si ça vaut le coup sur les tomes suivants =)

          J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s