La Passe-Miroir

la-passe-miroir-image

Informations

Titre : La Passe-Miroir
Auteur : Christelle Dabos
Format : Roman (4 tomes – terminé)
Editions : Gallimard Jeunesse
Genres : Aventure, fantasy

Résumé

Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’Arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.

Volumesla-passe-miroir-gif

1._La Passe-Miroir : Les Fiancés de l’Hiver

2._La Passe-Miroir : Les Disparus du Clairdelune

3._La Passe-Miroir : La Mémoire de Babel

4._La Passe-Miroir : La Tempête des échos

_

Mon avis :

Je ne connaissais pas cette série jusqu’à ce que j’en lise un avis* qui m’a vraiment donné envie de m’y intéresser de plus près, et au vu du résumé ça s’annonçait pas mal. Je me suis donc lancée dans cette saga.

Le début du premier tome permet de présenter les personnages et l’univers de la série, qui s’avère être quand même assez riche. Je me suis assez vite attachée à Ophélie, l’héroine, et j’ai bien aimé découvrir le contraste entre Anima, l’arche d’où elle vient, et le Pôle d’où vient Thorn, son fiancé. Malheureusement pour moi, on a une partie centrée sur des intrigues de cour, et ce n’est pas ce qui m’intéressait le plus. Mais malgré un début quelque peu lent, je trouve que les personnages et l’univers font qu’on a envie d’en découvrir d’autres facettes. Et passé le milieu du premier tome, on se rend compte que les choses sont plus complexes et plus dangereuses qu’elles n’y paraissent. Ophélie va devoir découvrir son rôle dans une société où elle a tout à apprendre, mais également sur un échiquier bien plus immense. En effet, si le fantastique fait parti du quotidien des personnages, il s’avère être aussi la source de nombreux problèmes et mystères qui régissent leur monde.

Si le tome 1 permet de poser les bases, le tome 2 lui est plus riche en action et suspens, et aura bien su me captiver, en particulier avec l’intrigue des disparitions, à laquelle Ophélie, Thorn et le reste des personnages vont être mêlés. Ce second tome permet d’ailleurs de découvrir les personnages sous un autre angle, et de mieux les apprécier. Sans compter que certains d’entre eux m’ont bien fait rire, l’humour de la série m’a beaucoup plu, surtout grâce à Archibald et Thorn. A cela s’ajoute la relation entre ce dernier et Ophélie qui au fil de l’histoire n’en devient que plus intéressante, et qui évolue vraiment bien, sans que la romance occupe trop de place. Les différents événements contribuent d’une bonne façon à leur développement, individuel ou commun. Ce tome, en plus d’être très intéressant et de nous faire avancer dans le mystère qui constitue la saga, se termine avec beaucoup de suspens.

Malheureusement, j’ai trouvé le tome 3 beaucoup moins intéressant que les précédents, surtout après un tome 2 que j’avais trouvé génial. Au travers du voyage d’Ophélie, on découvre la vie sur l’arche de Babel, une arche cosmopolite, mais je n’ai pas été vraiment captivée par tout ce qui se passait, par la nouvelle « enquête », les nouveaux personnages qui apparaissaient (à part certains)… J’aurai préféré savoir davantage ce que devenaient ceux des précédents tomes, surtout que leur présence contribuait bien à l’humour de la série. J’ai également trouvé ça dommage qu’on ne voit pas énormément Thorn et que les differents événements ont contraint Ophélie a faire profil bas, elle qui avait si bien su tenir tête à certains personnages sur les tomes précédents. Dans l’ensemble, j’ai trouvé ce troisième tome assez décevant, excepté sur la fin où les pièces du puzzle commencent à s’assembler et que le voile se lève sur le mystère qui constitue la série.

Concernant le quatrième et dernier tome, il m’a globalement bien plu. On y retrouve un peu le côté enquête qu’on avait sur le tome 2. On découvre enfin ce qui se tramait dans l’ombre des personnages, les motivations et le but des antagonistes, et j’ai trouvé ça intéressant et bien ficelé, même si en soi j’ai trouvé que certains éléments rappelaient beaucoup Fullmetal Alchemist. J’ai été en revanche déçue que la plupart des personnages apparus sur les tomes précédents n’aient pas énormément de rôle, même Thorn n’était pas assez mis en avant selon moi (et les meilleurs passages sont ceux sont où il est présent). Et malgré quelques petits moments qui m’ont plu et ému, j’ai trouvé que l’auteure a privilégié l’intrigue plus que les interactions entre les personnages, ce que j’ai trouvé un peu dommage. Mais j’ai été surtout déçue et frustrée par la fin qui injuste vis-à-vis de certains personnages et qui est beaucoup trop ouverte à mon goût. Plutôt que de ressentir de la tristesse, je l’ai un peu eu en travers de la gorge. Et pour une saga pareille j’espérais et j’aurai préféré mieux.

Et donc, malgré un troisième tome quelque peu décevant, un quatrième tome avec une fin frustrante et certains éléments et personnages qui auraient mérité un meilleur développement, j’ai tout de même apprécié la saga. Je pense qu’il serait dommage de passer à côté. En plus de ses personnages sympathiques, et tout particulièrement Ophélie et Thorn, la saga nous propose un univers et une intrigue plutôt bien construits, et un petit côté « steampunk » que j’ai trouvé sympa. Je remercie beaucoup Angel de me l’avoir fait découvrir !

Conseillé !

★★★☆☆

*La Passe Miroir – Tome 1 sur Plumes-Exquises.


Dernier tome paru :

la-passe-miroir-tome-4La Passe-Miroir Tome 4 – La Tempête des échos | 28/11/2019

Résumé : Le monde est sens dessus dessous. L’effondrement des arches a bel et bien commencé. Une seule solution pour l’enrayer : trouver le responsable. Trouver l’Autre. Mais comment faire sans seulement savoir à quoi il ressemble ?

Ophélie et Thorn se lancent ensemble sur la piste des échos, ces étranges phénomènes qui semblent la clé de toutes les énigmes. Ils devront explorer plus en profondeur les coulisses de Babel ainsi que leur propre mémoire. Et pendant ce temps, sur Arc-en-Terre, Dieu pourrait bien obtenir le pouvoir qu’il convoite tant. De lui ou de l’Autre, qui représente la plus grande menace ?

_


Cet article, publié dans Romans, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour La Passe-Miroir

  1. Angel dit :

    Tu as dis globalement ce que je pensais de cette saga 🙂 J’ai vraiment hâte de pouvoir lire la suite en espérant qu’elle soit aussi bonne que le deuxième tome !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s