A Silent Voice

a-silent-voice-manga-image

Informations

Titre original : 聲の形 (Koe no Katachi)
Titre français : A Silent Voice
Auteur : Yoshitoki Oima
Format : Manga (7 tomes – terminé | Editions Ki-oon)
Genres : Drame, psychologique, romance, tranche de vie

Adapté en anime : Oui (film d’animation)

Résumé

A l’école primaire, Shôko Nishimiya, une petite fille malentendante, intègre sa nouvelle classe. Malgré sa bonne volonté et son envie de se faire des amis, elle se fait constamment persécuter par ses camarades. Mais l’un d’eux, Shôya Ishida, finit par aller trop loin, au point de lui faire abandonner l’école. Après l’intervention du directeur, les amis de Shôya se détournent de lui et se mettent à lui faire subir le même traitement qu’a enduré Shôko.

Les années passent, et Shôya est en dernière année de lycée. Rempli de remords, il souhaite se repentir de ses actes envers Shôko. Il a même décidé d’apprendre le langage des signes pour qu’elle puisse comprendre ce qu’il a à lui dire. Avant de mettre fin à ses jours, il décide donc d’aller voir Shôko. Mais, il était loin de se douter que ces retrouvailles allaient changer sa vie…

a-silent-voice-gif-manga-gif

Mon avis :

J’ai trouvé ce manga particulier par les thèmes qu’il aborde : le harcèlement scolaire et le handicap. Bien que les dessins ne me plaisaient pas trop, je m’y suis vite habituée, et j’ai été très vite prise par l’histoire, qui sur le début met bien en valeur les problèmes rencontrées par Shôko lorsqu’elle est en primaire. On s’attache facilement à elle. Quant au personnage de Shôya, il montre très bien que les enfants en primaire peuvent parfois être cruels. Mais j’ai bien aimé son évolution tout au long de l’histoire. J’ai trouvé son personnage vraiment intéressant.

Au fur et à mesure de l’histoire, on continue de découvrir les remords qui hantent Shôya du fait de son attitude lorsqu’il était en primaire, et les difficultés auxquelles est confrontée Shôko quotidiennement, mais l’aspect handicap reste un peu en retrait. On se centre plus sur l’amitié, ce qui n’est pas une mauvaise chose, mais je n’avais pas l’impression de voir un véritable groupe d’amis, ce que j’ai trouvé dommage. C’est peut-être parce qu’à part Shôko, Shôya, Nagatsuka et Yuzuru, je n’ai pas accroché aux autres personnages… Mais j’ai quand même apprécié le fait que les différents événements contribuent à un changement dans ce groupe au final. Cependant, tout au long de l’histoire, j’aurai détesté le personnage de Ueno, même si à travers elle, l’auteure nous montre qu’il existe malheureusement des gens comme elle. Ce genre de comportement n’est pas anodin au Japon où il y a encore de nombreux cas de persécutions.

J’aurai bien aimé que le rôle des parents dans l’éducation de leurs enfants soit plus développé aussi, donc ça aurait pu être meilleur selon moi. Et j’ai trouvé la fin quelque peu « ouverte ». Mais ça reste un manga intéressant par les thèmes qu’il aborde, et certains passages difficiles et émouvants. J’ai bien aimé le lire.

koe-no-katachi-movie-gif

En ce qui concerne le film d’animation, réalisé par le studio Kyoto Animation (Clannad, Free!…), je trouve qu’il s’agit d’une très bonne adaptation du manga. Bien que certains éléments n’y figurent pas ou ont été légèrement modifiés, l’essentiel nous est présenté, même si j’ai trouvé ça un peu dommage les personnages des mères soient moins mises en avant que dans le manga. Malgré ce petit point, le film reste une adaptation fidèle qui retranscrit bien l’oeuvre originale, tant sur les événements et la représentation des personnages, que sur l’aspect émotionnel.

Le film est également plus agréable visuellement. Le chara-design est soigné, tout en respectant le style du manga, et les décors, bien qu’ils ne soient pas extraordinaires, sont vraiment beaux, en particulier pour les décors en extérieur. On a aussi des musiques qui collent vraiment bien à l’ambiance. Et je n’oublie pas le jeu des doubleurs japonais qui m’a beaucoup plu et qui rendait certaines scènes vraiment poignantes. La VF est elle aussi réussie selon moi, mention spéciale à la doubleuse de Shôko.

Je pense avoir une petite préférence pour le film, mais je trouve que les deux supports se valent et qu’ils méritent qu’on s’y intéresse.

A lire et/ou à voir !

★★★★☆

Publicités
Cet article, publié dans Mangas, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour A Silent Voice

  1. Angel dit :

    Un manga qui aurait presque pu être un coup de coeur s’il n’y avait pas eu tant de longueurs, cependant je l’ai malgré tout adoré de part les thèmes qu’il aborde. C’est vraiment LE manga que je conseillerai à tout le monde 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Je suis tout à fait d’accord, même qu’au final les longueurs ne m’ont pas trop dérangé étant donné que l’histoire vaut vraiment le coup. Peut-être que le film ira à l’essentiel tout en gardant les moments importants, on verra bien. J’ai hâte de le voir en tout cas.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s